Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




mardi 30 novembre 2010

L'origine du nom de Yoda

Yoda est un personnage emblématique de la saga Star Wars imposant la sagesse et le respect auprès des maîtres Jedi.


Yoda Maître Jedi Star Wars
George Lucas, passionné de sanskrit, a repris un terme de cette langue pour nommer le personnage : Yoddha, en sanskrit, signifie "guerrier", et Yodea, en hébreu, signifie "celui qui sait".
Le mot Jedi viendrait, quant à lui, du japonais "jidaigeki" (films dont l'action se passe à l'époque médiévale japonaise). Cependant, compte tenu des nombreux emprunts de George Lucas au sanskrit pour les noms de ses personnages, une autre hypothèse soutient que Jedi viendrait du terme "Jethi", nom d'une famille de brahamnes qui auraient reçu leurs techniques martiales (lutte et vajramushti) de la divinité Krishna.


Les yeux de Yoda ont été repris sur ceux de Albert Einstein, pour, d'après Lucas, "lui donner un air intelligent et sage". Dans les épisodes de la première trilogie, Yoda s'appuie sur une canne, qui était en réalité pour le marionnettiste Frank Oz un moyen de le faire bouger.


Sa façon de parler est devenue mythique : elle utilise la syntaxe Objet, Sujet, Verbe, totalement à l'inverse de la plupart des langues indo-européennes, qui suivent la syntaxe Sujet, Verbe, Objet. Cependant, pour que certaines phrases restent compréhensibles, ce ne sont souvent que les auxiliaires qui sont déplacés. La formation des phrases est une résultante d'une figure stylistique appelée hyperbate.
Exemples :
"Le côté obscur de la Force, redouter tu dois."
"Quand neuf cents ans comme moi tu auras, moins en forme tu seras."
"En grand danger, vous êtes."
"T'aider, je puis."
"Bonnes relations avec les Wookies, j'entretiens."
"De débuter vient juste la guerre des clones."
"Ton père, il est."