Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




jeudi 4 novembre 2010

L'ancienne signification du mot Congrès

Au Moyen Age, et jusqu'au début du XVIIIe siècle, le congrès était une épreuve judiciaire, généralement demandée par l'épouse et ordonnée en justice, que devait subir son mari dans le but de prouver son impuissance sexuelle en vue d'une annulation de mariage ou d'un divorce. 
Les époux étaient réunis dans un lit clos selon l'usage de ces époques, en présence des juges, officiels, conseillers, avocats, greffiers, médecins experts judiciaire, et il s'agissait pour la Cour d'être témoins de l'impossibilité de la conjonction entre les époux. Cette procédure a été progressivement abandonnée comme n'étant pas fiable, des époux qui avaient été impressionnés par la solennité du dispositif judiciaires, s'étant avérés féconds après un remariage.


Aujourd'hui, le terme s'emploie pour désigner une réunion solennelle ou une assemblée de personnes compétentes pour débattre d'une question.
On donne aussi le nom de "Congrès", l'ensemble des chambres "hautes" et "basses" d'un parlement. Par exemple, le Congrès du Parlement français est une réunion plénière et ponctuelle des membres de l'Assemblée nationale et du Sénat, destinée à faire voter une révision de la constitution ou la ratification d'un traité, ou encore à écouter une proclamation du Président de la République.