Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




vendredi 20 novembre 2009

Qui est Robert Ken Woo Jr.

Robert Ken Woo Jr., ou plus simplement Bobby Woo, est l'américain que le magazine Life a présenté à sa naissance comme le "200 millionième américain", c'est-à-dire celui qui aurait fait franchir le seuil des 200 millions d'habitants à la population des États-Unis.
Il est né le lundi 20 novembre 1967 à 11:03, au Crawford W. Long Memorial Hospital d'Atlanta.

Cette désignation est le fruit d'une estimation statistique de l'heure de naissance de ce bébé par le Bureau du recensement des États-Unis.
L'heure initialement prévue se situait entre 10:58 et 11:02 ce jour-là, et le deux cents millionième aurait donc du être le premier bébé à naitre après 11:00. Mais le Bureau du recensement décala cette heure de 3 minutes pour que le président Lyndon B. Johnson puisse être présent à la cérémonie quand la Population Clock passerait à 200 millions.
Il a par la suite obtenu un diplôme en droit à l'Université Harvard, et fut le premier américain d'origine asiatique à devenir associé chez King & Spalding, le plus vieux cabinet d'avocats d'Atlanta.

Les Etats-Unis ont accueilli leur trois cents millionième habitant le 17 octobre 2006 à très exactement 7h46. A cette date, une naissance survenait en moyenne toutes les sept secondes, un décès toutes les 13 secondes et un immigrant arrivait toutes les 31 secondes. L'Amérique gagnait un nouvel habitant toutes les 11 secondes.
Mais contrairement à 1967 quand l'Amérique avait célébré son 200 millionième habitant avec fierté et insouciance, l'humeur ne fut pas à la fête. En plein débat sur l'immigration, source de plus en plus importante de l'accroissement de la population, le pays fit pourtant profil bas et ne fêta pas ce chiffre symbolique.

La vitalité démographique est telle que les experts prévoient un passage aux 400 millions d'habitants dès 2040.