Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




lundi 10 mai 2010

L’origine du mot Hécatombe

Une hécatombe (en grec ancien hekatómbê) désigne à l'origine, en Grèce antique un sacrifice religieux de cent bœufs en l’honneur d’Athéna pendant la fête annuelle des Panathénées. Le mot vient en effet de hekatón, "cent" et boũs, "bœuf", et il donne son nom au mois durant lequel on pratiquait ce rituel, hécatombéon (premier mois de l’année attique, équivalent à la deuxième moitié de notre mois de juillet actuel).


Très tôt, le mot s'étend aussi à tout grand sacrifice, indépendamment du nombre de victimes et de l'animal. Ainsi, on trouve dans l'Iliade une hécatombe de douze bœufs, une autre de cinquante béliers, et dans l'Odyssée une de quatre-vingt-un bœufs.


Le mot hécatombe est apparu dans la langue française au XVIe siècle, avec un sens similaire à celui du grec (sacrifice d'un grand nombre d'animaux). Au XVIIe siècle, on l'emploie de plus en plus pour désigner le "massacre d'un grand nombre de personnes". De nos jours, il peut avoir divers sens figurés n'ayant plus aucun rapport avec la mort (hécatombe de candidats à un examen, hécatombe de clubs de Ligue 1 en coupe de France de football, etc.).