Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




jeudi 20 mai 2010

L'origine de l'hymne espagnol

La Marcha Real (La Marche royale) est l’hymne national et royal de l’Espagne. C'est le plus vieil hymne national officiel encore utilisé au monde. Il n'a de pas de paroles officielles, malgré plusieurs tentatives pour lui en fournir.


Il semblerait que la musique ait été imprimée pour la première fois sur un document daté de 1761, dans un recueil intitulé El libro de Ordenanza de los toques militares de la Infantería Española (Le livre des sonneries de l’infanterie espagnole), par Manuel de Espinosa. Son titre était à l’origine La Marcha Granadera (La Marche des grenadiers) et le nom de son compositeur inconnu reste inconnu.


En 1770, le roi Charles III déclara la Marcha Granadera "marche d’honneur" officielle, utilisée pour les événements cérémonieux. Elle était toujours jouée lors des événements où la famille royale était présente et les Espagnols l’ont peu à peu considérée comme leur hymne national. Ils la renommèrent Marcha Real.


Sous la Seconde République espagnole (1931–1939), El Himno de Riego remplaça La Marcha Real comme hymne officiel de l’Espagne. À la fin de la guerre civile, le dictateur Francisco Franco restaure La Marche royale comme hymne national sous son ancien nom de La Marcha Granadera.
Des nouvelles paroles sont apprises dans toutes les écoles. À la fin de la dictature, le texte officiel de Franco disparaît. La Marche royale est toujours l’hymne officiel de l’Espagne mais se voit dépourvue de paroles. 


L’hymne est joué mais jamais chanté. Lors d’événements sportifs, les supporters espagnols se contentent de chanter "lalala" en chœur.