Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




samedi 1 mai 2010

La première exposition universelle

The Great Exhibition (Great Exhibition of the Works of Industry of all Nations), encore appelée la Grande Exposition de 1851 de Londres est le nom qui désigne la première exposition.

L’exposition est conçue pour témoigner du progrès du monde des machines et des produits manufacturés, sculptures, matières premières, et les fruits du développement industriel et de son imagination illimitée dans le design industriel.
L’idée d’exposer les produits de l'industrie avait vraisemblablement déjà germé en France mais l’instabilité politique de ce début du XIXe siècle faisait échouer le moindre projet international. En revanche, le règne de la Reine Victoria, qui dura de 1837 à 1901, stable et prospère, offrait une conjoncture plus propice.
Le projet de l'exposition est lancé et promu notamment par le prince Albert, l’époux de la reine Victoria, et Henry Cole, employé aux archives et fondateur des d’art de Summerley.


Crystal Palace Exposition Universelle 1851
Pour accueillir les exposants de tous pays, la commission royale lance un grand concours international d’architecture en commandant un bâtiment original, moderne, aéré, novateur… M. Joseph Paxton, chef jardinier à Chasseworth, le remporte en proposant de réaliser un immense édifice de fonte et de verre, baptisé Crystal Palace assisté par l'architecte Owen Jones.


Crystal Palace Exposition Universelle 1851
Son ouverture officielle a lieu à Hyde Park, dans l’énorme bâtisse en verre de 560 mètres de long, pour une superficie de 8 hectares (aujourd'hui démolie).
Chaque pays dispose d'un espace réservé dans un pavillon central. Les objets exposés sont partagés en quatre grandes classes : les matières premières, les machines, les produits manufacturés et les objets d’art.
Quelques 14.000 exposants se font les représentants du génie humain et en particulier des réalisations britanniques du XIXe siècle.
L'exposition attire 6.039.195 visiteurs, affluence qui constitue un bénéfice d’environ 200.000 livres, somme avec laquelle le prince Albert propose de créer un grand centre éducatif à South Kensington en achetant le terrain occupé par les célèbres musées et collèges.


Pour l’anecdote, la société Schweppes a installé une fontaine d'eau gazeuse, fontaine toujours représentée sur les bouteilles de la boisson.


L’Exposition ferma ses portes fin octobre 1851. Le Crystal Palace, comme prévu, fut démonté et reconstruit, en 1852, dans un parc au sommet de Sydenham Hill, un quartier du sud de Londres. Délaissé, puis utilisé comme centre d’entraînement pendant la première guerre mondiale puis comme musée militaire, il fut définitivement détruit dans un incendie le 30 novembre 1936.