Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




vendredi 4 décembre 2009

Pourquoi « le Canard est-il enchaîné » ?

Le Canard enchaîné est un hebdomadaire satirique français, paraissant le mercredi. Fondé le 10 septembre 1915 par Maurice Maréchal, Jeanne Maréchal et Henri-Paul Deyvaux-Gassier, c'est l'un des plus anciens titres de la presse française actuelle.

Son nom est une référence au journal L'Homme libre, édité par Georges Clemenceau qui critiquait ouvertement le gouvernement de l'époque. Fondé en 1913, ce « canard » fut en raison de ses critiques censuré au début de la guerre de 14 et transforma alors son titre en L'Homme enchaîné.
Par parodie, Maurice et Jeanne Maréchal décidèrent donc d'appeler leur journal Le Canard enchaîné.
Variante historique du titre : Le Canard déchaîné, du 15 octobre 1918 au 28 avril 1920.

Pour l'historien Laurent Martin, ce journal représente « une forme alternative de presse qui n'a guère d'équivalents en France et dans le monde »
Son slogan est : « La liberté de la presse ne s'use que quand on ne s'en sert pas ». Ceci résume assez bien la ligne éditoriale de cet hebdomadaire : le Canard parle de tous les scandales publics (politiques, économiques, judiciaires, etc.) en France mais aussi dans les autres pays. Sa devise inventée par H.-P. Gassier en 1915 est : « Tu auras mes plumes, tu n'auras pas ma peau ».

Le canard dessiné qui orne la couverture et la manchette du journal chaque semaine est l’œuvre de Henri Guilac.