Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




jeudi 3 décembre 2009

L’histoire de Times Square



Time Square les années 1920Le 8 avril 1904, sous le mandat du maire George Brinton McClellan Jr., la zone connue précédemment sous le nom de "Longacre Square" fut renommée "Times Square", suite à l'implantation du célèbre journal New York Times  dans une tour copiée sur le campanile de Giotto à Florence.
Adolph Ochs, 
éditeur du Times de l'époque, persuada le maire McClellan de construire une station de métro et de renommer la place "Times Square".
Seulement trois semaines plus tard, la première publicité apparut sur le côté de l'immeuble d'une banque, à l'angle de la 46e rue et de Broadway.

Times Square devint rapidement un centre culturel, un endroit où se concentraient théâtres, salles de spectacles, music halls et hôtels à la mode. La place devint rapidement "l'agora" de New York où l'on pouvait vivre les plus grands évènements comme les World Series en baseball (cf photo).

Des noms tels que ceux d'Irving Berlin, de Fred Astaire ou de Charlie Chaplin furent associés avec "Times Square" dans les années allant de 1910 à 1920, qui marquent l'âge d'or de Broadway. A cette époque, 280 spectacles en moyenne étaient joués chaque année. Il existait quelques 71 théâtres autour de la place ainsi que de nombreux hôtels et restaurants.


Times Square se modifia avec le début de la grande dépression, consécutivement au krach boursier durant les années 1930. 
Il devint progressivement un quartier occupé par les peep shows, les cinémas porno et les boutiques de souvenirs bon marché pour touristes. Il fut alors considéré comme un quartier dangereux. Le délabrement de Times Square était devenu le symbole de la délinquance et de la corruption new-yorkaise des années 1960 au début des années 1990. En outre, plusieurs films sombres tels que Midnight Cowboy et Taxi Driver illustraient alors la décadence de Times Square.

Times Square les années 1990Au milieu des années 1990, le maire Rudolph Giuliani (1994-2002) concentra ses efforts pour améliorer le quartier et pour fermer les sex shops, restaurant ainsi la sécurité. Prostitution, délinquance et criminalité ont été éradiquées par l'application de la politique dite de "tolérance zéro", qui voulait que tout délit, même mineur, soit réprimé et puni.
Aujourd’hui, Times Square reste l'une des "places" les plus célèbres et les plus animées au monde, à l'instar de Shibuya à Tokyo ou Piccadilly Circus à Londres : environ 365.000 personnes y passent par jour.