Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




dimanche 27 décembre 2009

L'origine de Ray-Ban


L’origine des lunettes Ray-Ban remonte à plus d’un siècle en 1849 plus exactement. A cette date, John Jacob Bausch, opticien allemand débarque aux Etats-Unis et y rencontre Henri Lomb. De leur association naît en 1853 la Société Bausch&Lomb.

En 1927, six ans après sa traversée de l'Atlantique en ballon, le lieutenant John MacCready demande à la société Bausch & Lomb, déjà fournisseur de l'US Navy en jumelles et télescopes, des lunettes "protectrices, panoramiques et enveloppantes".
En 1930, la société Bausch&Lomb lance le verre RB3. Le verre de couleur verte, une grande trouvaille à l’époque, filtre les ultraviolets et les infrarouges.
L'US Air Force commande en 1933, un modèle pour ses pilotes de chasse, qui prend le nom d'Aviator à sa commercialisation en 1936. La marque Ray-Ban, contraction de Ray-Banner ("bannir les rayons du soleil"), est lancée en 1937, aussitôt adoptée par l'armée américaine, à l'image du général MacArthur.
Les "Aviator" font parties des objets typiques, avec le jean et les chewing-gum, qui débarquent en Europe avec les GI.

Après la guerre, la marque séduit toutes les stars d’Hollywood, d’Audrey Hepburn à James Dean et de Bob Dylan à Mick Jagger, le look Ray-Ban est né ! Tous succombent au charme de la mythique paire de lunettes et offrent ainsi à la marque une aubaine inespérée.

En 1952, Ray-Ban lance la Wayfarer, l'autre modèle mythique de la marque. Leur conception révolutionnaire constitue une rupture par rapport aux lunettes en métal qui les précédaient. Les Wayfarer deviennent populaires dans les années 1950 et 1960, en particulier après avoir été portées par Audrey Hepburn en 1961 dans le film Diamants sur canapé ainsi que le chanteur de folk Bob Dylan ou de blues Ray Charles. Ces lunettes de soleil avaient décliné dans les années 1970 mais firent leur come-back au milieu de années 80 grâce à de nombreux placements-produit dans des films (1983 Risky business, 1986 Miami Vice...). Elles déclinèrent à nouveau dans les années 1990 puis firent encore un retour à la fin des années 2000.

En 1999, Bausch & Lomb vendit la marque au groupe Luxottica. Depuis cette date, les verres ne sont plus signés B&L mais RB.
En 2006, on estimait à 14 millions le nombre de paires de lunettes vendues à travers le monde.