Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




vendredi 31 décembre 2010

L'origine du terme "Soap opera"

Ménagère Soap Opera Television
Un "soap opera" (anglicisme, parfois abrégé en "soap") ou roman-savon (au Québec) est un type de feuilleton radiodiffusé ou télévisé. Cette désignation provient du fait que les premiers feuilletons radiophoniques américains étaient produits et sponsorisés par des fabricants de savons et autres produits d'hygiène comme Procter&Gamble, Colgate-Palmolive et Lever Brothers.
Aux États-Unis, les premiers soap operas étaient radiodiffusés en semaine, à une heure où ils pouvaient être suivis par les femmes au foyer ; ces feuilletons sont donc conçus à l’origine pour une audience majoritairement féminine.


Soap Opera Santa Barbara
Le terme "soap opera" a parfois été employé pour désigner tout type de feuilleton sentimental ; selon le Guide Totem consacré aux séries télévisées, les soap operas sont des feuilletons "à la Santa Barbara", des "mélodrames où sexe, argent et arrivisme sont les maîtres mots". Toutefois, le terme désigne également des feuilletons britanniques plus réalistes, ayant pour cadre un milieu moins glamour, comme Coronation Street.
Dans de nombreux soap operas, en particulier les soaps diffusés en journée aux États-Unis, les personnages sont beaux, séduisants, glamour et riches. Les soaps australiens ou britanniques se focalisent davantage sur des personnages moins inaccessibles et sur des situations plus terre-à-terre, et ont souvent pour cadre un milieu ouvrier. Les soaps australiens et britanniques reposent également en grande partie sur des intrigues à caractère sentimental. En Russie, les soaps les plus connus exploitent l’image "romantique" des criminels ou des magnats de l’industrie.


L'une des caractéristiques essentielles des soap operas est leur type de narration, où les fins ouvertes et les histoires s’étalant sur plusieurs épisodes sont autant de traits récurrents. Un soap opera repose également sur plusieurs histoires parallèles qui peuvent soit s’entremêler et influer les unes sur les autres, soit rester indépendantes les unes des autres. Ainsi, dans un soap quotidien, une intrigue en cours ne sera pas nécessairement évoquée dans tous les épisodes diffusés dans la même semaine ; de même, il est rare que l’un des acteurs du feuilleton apparaisse dans tous les épisodes de la semaine. Les épisodes d’un soap opera s’achèvent habituellement par un cliffhanger.


En 1976, le magazine Time a estimé que les soaps diffusés en cours de journée sur les chaînes américaines constituaient le "marché le plus lucratif de la télévision", étant donné la fidélité de leurs téléspectateurs et l’allongement de la durée des épisodes de plusieurs feuilletons (passant d’une demi-heure à une heure), visant à augmenter les revenus publicitaires.