Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




jeudi 2 décembre 2010

L'origine du mot "décimer"

Le terme "décimer" vient du latin decimo, issu de decimare, lui-même dérivé de decem ("dix").


Les Romains pratiquaient la décimation lors des défaites de leurs propres armées. Il s'agissait d'un châtiment militaire qui consistait à punir de mort certains soldats lorsqu’il y en avait un grand nombre qui avait commis quelque lâcheté ou manqué à l’obéissance ; on regroupait ces soldats par groupe de dix et on les faisait tirer au sort. Le soldat, sur qui le sort était tombé, était exécuté par ses neuf camarades, souvent par lapidation ou matraquage. Les neuf restants recevaient des rations d'orge au lieu de blé et étaient forcés de dormir dehors du camp romain.


Les premières sources écrites de décimation furent enregistrées par Tite-Live et eurent lieu en 471 avant JC au cours de premières guerres de la République romaine contre les Volsques (anciens peuples italiques). La pratique a été relancée par Crassus en 71 avant JC dans la Troisième guerre servile contre Spartacus. Jules César est également mentionné comme ayant utilisé la pratique.
Selon Suétone, ce châtiment a été utilisé pour la dernière fois par l'empereur Auguste en 17 avant J.-C. alors que selon Tacite, Lucius Apronius l'aurait utilisé pour punir une cohorte (unité d'une légion comprenant environ 600 hommes) après leur défaite contre Tacfarinas en l'an 20.


Plus récemment, le général italien Luigi Cadorna appliqua une décimation à des unités sous-performantes au cours de la Première Guerre mondiale. Dans son livre Stalingrad, Antony Beevor raconte comment, au cours de la Seconde Guerre mondiale, un commandant soviétique d'une division pratiqua lui aussi une sorte de décimation.


Par extension et évolution sémantique, le verbe "décimer" a pris un sens plus large signifiant "massacrer" ou "tuer".