Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




lundi 13 décembre 2010

La différence entre la langue verte et le parler gras ?

La "langue verte" est le contraire de la langue de bois ; elle désigne l'argot ou le fait de parler crûment. D'où l'adverbe vertement au sens de rudement : critiquer, engueuler vertement.
Le "parler gras"  est l'équivalent pour l'argot marseillais de la "langue verte" pour l'argot parisien.


La langue verte comme son homologue marseillais use largement de grossièretés mais pas systématiquement, préférant, chaque fois que c'est possible, l'antiphrase, le synonyme ou la métonymie et surtout l'ironie, son origine méridionale préfèrera aussi les longues phrases imagées plutôt que la concision percutante.


On retrouve dans le parler gras des expressions anciennes qui font curieusement penser au style du dialoguiste de cinéma Michel Audiard, comme par exemple : "Le jour ou ta connerie te tombera sur les pieds t'as pas fini d'avoir des cors !" dans le parler gras et "Le jour où on mettra les cons sur orbite t'as pas fini de tourner !" chez Audiard ainsi que les longues digressions pour engueuler quelqu'un.