Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




lundi 20 décembre 2010

L'origine des rires enregistrés

Les rires enregistrés, parfois appelés rires en boîte, sont des enregistrements sonores de rires qui sont ajoutés à la bande son d'une production télévisuelle pour reproduire ceux qui auraient été audibles si celle-ci avait été tournée devant un public, ou pour amplifier les rires du public dans les émissions qui ont réellement été tournées en public (comme la plupart des sitcoms américaines) et ainsi indiquer la présence d'un effet comique et d'inciter le téléspectateur à rire.


Le concept de rire enregistré a été inventé dans les années 1950 par Charley Douglass, et utilisé la première fois lors de l'émission The Hank McCune Show, à partir de 1950.


Dans les sitcoms américaines (contraction de l'anglais SITuation COMical) , ces rires sont à l'origine de vrais rires, conséquence du fait que ces séries sont enregistrées en public. Il s'agit donc dans la version originale de vrais rires, lorsque la série est tournée en public (comme dans la série Friends ou le Cosby Show). Certaines séries enregistrées sans public (les sitcoms d'AB Productions, par exemple) ont également eu des rires enregistrés rajoutés.


Pour une série enregistrée en public, lorsqu'une scène nécessite un tournage séparé (extérieur, scène de nu...), la scène est en général tournée au préalable, et projetée au public à sa place dans l'épisode lors de l'enregistrement. Lorsque c'est le cas, le rire original du public peut-être alors enregistré et rajouté à la scène. En post-production, au moment du mixage, des rires peuvent encore être modifiés ou complétés ou mixés avec des rires enregistrés en fonction des effets voulus par le réalisateur. C'est le cas de Friends.
Lorsque l'épisode est traduit et doublé en français, les rires originaux sont perdus et remplacés éventuellement par des rires enregistrés. Certains diffuseurs commandent des versions françaises de sitcoms avec rires, d'autres sans. C'est le cas par exemple de certains épisodes de Ma sorcière bien-aimée, qui avaient été doublés avec rires pour le marché québécois, et sans pour le marché français.