Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




vendredi 1 octobre 2010

Qu'est ce qu'un zouave (et l'origine de l'expression 'Faire le zouave')

zouaves français
Les zouaves étaient des unités d’infanterie appartenant à l'Armée d'Afrique qui dépendait de l’armée de terre française. Le terme zouave vient du berbère zwava qui est le nom d'une tribu kabyle. Ceux-ci fournissaient des soldats aux Turcs sous la régence d'Alger et, après la prise d'Alger par les français (1830), ils entrent au service de la France.


zouave du pont de l'Alma
La guerre de Crimée (1853-1856) est la première campagne des zouaves en dehors de l'Algérie. En Crimée (située au sud du territoire ukrainien), à la bataille de l'Alma, le 3e régiment de zouaves prend par surprise les Russes en gravissant des escarpements rocheux, en s'emparant de leur artillerie puis en la retournant contre eux. Cette action participa grandement à faire tourner la bataille en faveur des alliés. C'est en hommage à cette victoire qu'est réalisé le zouave du pont de l'Alma, sur la Seine, à Paris.


Les zouaves se distinguent pendant la campagne d'Italie, participent à l'expédition du Mexique entre 1862 et 1867 ainsi qu'à la guerre franco-allemande de 1870. Des éléments zouaves sont envoyés lutter contre les Pavillons noirs au Tonkin (1883). Ils s'illustrent particulièrement lors de la Première Guerre mondiale et seront avec les Tirailleurs nord-africains parmi les régiments les plus décorés. Un site porte leur nom (la vallée des Zouaves) en souvenir des durs combats qu'ils menèrent à Souchez en 1915.
Avec l'indépendance de l'Algérie et le rapatriement des européens en juillet 1962, le corps des zouaves est dissous.


L'origine de l'expression "Faire le zouave" est militaire. Elle signifiait "crâner" ou "montrer sa bravoure avec orgueil". Puis, l'expression a évolué en "faire le clown". Cette dernière signification vient probablement du fait qu’en 1857, à l’occasion d’une fête organisée pour une visite de Napoléon III au camp de Chalons, les zouaves, ivres, se mirent à danser nus devant leurs officiers.


D'autres pays ont également créé des corps de Zouaves sur le modèle des troupes de zouaves de l'armée française comme l'Empire ottoman, les États pontificaux et les États-Unis lors de la Guerre de Sécession.