Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




mercredi 13 octobre 2010

Les particularités de la ville de Washington

Washington, District de Columbia est la capitale fédérale des États-Unis. Elle est le siège de nombreuses institutions américaines, comme la Maison Blanche, le Capitole, siège du Congrès, ainsi que le siège de la Cour suprême et d'autres organismes fédéraux, comme la Réserve fédérale des États-Unis (la Fed).
Washington, DC tient une place particulière parmi les villes américaines : son statut de capitale d'abord, mais surtout son paysage et son organisation urbaine font d'elle une ville à part. 


Tout d'abord, il n'existe aucun quartier de gratte-ciel si caractéristique des métropoles américaines. La hauteur des constructions a en effet été limitée en 1899 à celle du sommet du Capitole (87 mètres).


Washington Plan
Ensuite, le plan orthogonal, conçu par l'architecte et urbaniste français Pierre Charles L'Enfant, trace des axes obliques qui contrarient la structure en damier. Son projet d'urbanisme pour la ville de Washington avait d'abord été refusé, entre autres parce qu'il était jugé trop ambitieux. Puis, après avoir été oublié, il a finalement été utilisé pour organiser la capitale.
À la fin du XVIIIe siècle, L'Enfant remporte le concours pour construire la capitale fédérale (Federal City) sur les rives du Potomac. Le projet est lancé en 1791, mais ses plans ne sont que partiellement exécutés. Le projet lui est finalement retiré et, par colère, il emporte ses plans avec lui. Cependant, ces derniers sont en grande partie reconstitués de mémoire par le mathématicien afro-américain Benjamin Banneker.


Washington Espaces vert
Au tournant des XIXe et XXe siècles, les tenants du mouvement City Beautiful (mouvement architectural et urbanistique qui se développa dans les années 1890 et 1900 en Amérique du Nord) rêvent de réaliser des villes néoclassiques en créant un cadre harmonieux et monumental. La recherche de la beauté dans une finalité sociale et civique anime cette tendance. Plusieurs villes voulurent appliquer ce concept, mais Washington, DC semble la plus aboutie et la plus homogène, avec ses constructions de couleur blanche. Le paysage urbain est aéré grâce à l'absence de constructions très hautes, mais aussi grâce à de larges avenues (le National Mall en particulier) et de nombreux parcs, dont Rock Creek Park, Theodore Roosevelt Island Memorial Park et le National Arboretum. La densité du District est relativement faible par rapport à d'autres villes américaines, les bâtiments officiels et les monuments tiennent une place importante par rapport aux bâtiments destinés à l'habitat.