Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




lundi 15 mars 2010

Le Pont-Neuf : histoire et origine du nom

Le pont Neuf est le plus ancien pont de pierre de Paris. Son nom vient du fait que c'est le premier pont en arc construit en pierre à Paris (auparavant les ponts étaient construits en bois).

La construction du pont a été décidée en novembre 1577. Le 31 mai 1578, le roi Henri III posa la première pierre de l'ouvrage en présence de la reine mère Catherine de Médicis et de la reine Louise de Lorraine. Sa construction se poursuivra jusqu'en 1607, sous le règne d'Henri IV. Cependant, le chantier prit du retard et les travaux durent être suspendus pendant dix ans, de 1588 à 1598 du fait des guerres de religion. En 1599, Henri IV ordonne la reprise des travaux, dont il confie la conduite à Guillaume Marchant et François Petit.
En juillet 1606, alors que la construction du pont s'achève, Henri IV décide de l'aménagement d'une place presque fermée avec des maisons ayant des façades identiques — la place Dauphine — entre le palais de la Cité et le terre-plein situé entre les deux culées du pont.
Le 23 août 1614, quatre ans après l'assassinat du roi, la statue équestre d'Henri IV est commandée à Jean de Bologne par Marie de Médicis pour être placée sur le terre-plein de l'île de la Cité. Elle sera fondue pour faire des canons en 1792 lors de la Révolution française (et remplacée sous la Restauration par une nouvelle statue équestre d'Henri IV).

C'est le premier pont de Paris à ne plus être couvert, le premier aussi à traverser la Seine dans toute sa largeur, reliant la rive gauche, la rive droite, et l'extrémité occidentale de l'île de la Cité. Il dispose de trottoirs (les premiers de Paris) et de "balcons" en demi-cercles au-dessus de chaque pile, où des marchands et artisans tiennent boutique. Une autre nouveauté est l'absence de maisons sur sa bordure. C'est, après le pont aval et le pont amont du périphérique, le troisième plus long pont de Paris avec 238 m.
De nombreux artistes célèbres l’ont peint comme Turner, Renoir (image ci-contre), Picasso, ... Il fut également empaqueté par Christo en 1985 et fleuri par le couturier Kenzo en 1994. Au premier trimestre 2007, la Ville de Paris en a achevé la restauration intégrale, avec la dernière arche et ses mascarons, côté rive droite et voie sur berge.