Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




mercredi 5 janvier 2011

Pourquoi le pont du Golden Gate est-il orange ?

Golden Gate Bridge Construction
Le Golden Gate Bridge (littéralement le "pont de la porte d'or") est un pont suspendu de Californie qui traverse le Golden Gate, détroit qui correspond à la jonction entre la baie de San Francisco et l’océan Pacifique. Le nom de "Golden Gate" fut donné par John Charles Frémont. Le 1er juillet 1846, avant la découverte de l'or en Californie, il écrit dans ses Mémoires : "Je donne à cette porte le nom de "Chrysopylae" ou "Golden Gate" pour les mêmes raisons que le port de Byzance a été appelé Chrysoceras, ou la Corne d'Or".
Le projet de pont par dessus le Golden Gate est initié en 1921 par Joseph Strauss. Sa construction a débuté en 1933 et s’est étalée sur une durée de quatre ans, pour s’achever en 1937 (après s'être heurté heurtée à de nombreuses difficultés). L'ingénieur en chef de la construction Strauss fit appel à Irving Morrow en 1930 pour s'occuper de l'architecture de son pont suspendu.


Pont du Golden Gate San Francisco
Le Golden Gate Bridge est peint, depuis sa construction, en orange, et plus précisément en Orange International. Le choix de cette couleur est dû à Irving Morrow, qui rencontra pourtant des vives critiques de la part des officiels, qui trouvaient l'idée ridicule. Les autres peintures proposées, à savoir le gris acier (proche de celui du Bay Bridge voisin), la couleur aluminium ne furent pas retenues, Morrow jugeant que l'orange s'accordait parfaitement avec les divers éléments de la baie. L'United States Navy avait même proposé de peindre le pont en jaune, avec des rayures noires pour faciliter la visibilité depuis des navires traversant la baie, mais Morrow ne renonça jamais à son idée première, et le pont fut peint en orange, ce qui constitue d'ailleurs l'un de ses traits les plus caractéristiques.


La pose et l'entretien de la peinture constituent le principal travail de maintenance du Golden Gate Bridge. La peinture a en effet pour but de le protéger contre le sel contenu dans l'air, qui favorise le développement de la rouille, ce qui fragilise l'acier. La question de l'entretien de la peinture est sujette à diverses polémiques : pour certains, la peinture est remplacée tous les sept ans, alors que pour d'autres, le travail de rénovation de la peinture est permanent. En réalité, le pont a été peint à l'origine avec une épaisse couche de peinture à base de plomb, qui n'a pas été retouchée en profondeur pendant vingt-sept ans. Mais, en 1968, l'état de corrosion avancé de la structure a incité les autorités à lancer un programme visant à enlever l'ancienne peinture, et à la remplacer par un apprêt de silicate de zinc, recouvert de couches de vinyle. Dans les années 1990, la peinture vinyle fut à son tour remplacée par une peinture acrylique, afin de satisfaire les normes de qualité de l'air. Le programme fut achevé en 1995 et, depuis, seules les zones les plus touchées par l'érosion sont retouchées. La couleur orange international du pont résulte d'un mélange très complexe. Elle correspond au code PMS 173, et est composée de 0% de cyan, 69% de magenta, 100% de jaune, et 6% de noir.