Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




lundi 7 septembre 2009

Il gagne la finale des Masters grâce à l'épouse de Kirk Douglas

En 1976, l'espagnol Manuel Orantes se retrouve en final du Masters à Houston où il est opposé au polonais Wojtek Fibak. La fin du match est proche, l'espagnol est mené 2 sets à un (dont le dernier qu'il vient de perdre 6-0) et 4-1 dans la quatrième manche.

A chaque changement de côté, la télévision américaine profite de ces temps morts pour interviewer les stars présentes dans les tribunes. C'est au tour de l'acteur Kirk Douglas de donner son avis : "Fibak et Orantes sont deux gentlemen du sport, mais au point où en est, je pense que le vainqueur sera Fibak". L'épouse de Kirk Douglas, qui ne partage pas cet avis, saisit le micro et déclare : "Attends ! Orantes n'est pas encore battu. Orantes est un grand lutteur".
L'interview a la particularité d'être retransmise en direct sur le court et les deux joueurs entendent tout. L'espagnol sourit et retourne sur le court. Le match reprend et deux heures après, Orantes remporte la finale.
Lors de la conférence de presse, Fibak déçu, déclarera : "Cette interview, c'était certainement une bonne idée…pour le public".

Au cours de sa carrière, l'espagnol gagnera 33 titres en simple dont l'US Open en 1975 à Forest-Hills en battant la tête de série numéro un Jimmy Connors en finale. Ce sera son unique titre du Grand Chelem puisqu'il a perdu la finale de Roland-Garros en 1974 face au tout jeune suèdois Björn Borg (en dépit d'un avantage de deux sets à zéro).