Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




mercredi 1 septembre 2010

L’origine du mot « Glauque »

couleur glauque
Le terme "glauque", du grec glaukos par l'intermédiaire du latin glaucus, est une couleur qui fait partie du champ chromatique vert. Le mot n’a, à l’origine, pas de valeur péjorative.
Il s’agit, en effet, d’un vert blanchâtre ou bleuâtre de l’eau stagnante, un vert glauque. Les feuilles de la capucine sont glauques. A l’origine, le glauque est à la fois clair et brillant et on peut associer l’adjectif à la mer, à la lune ou à des yeux bleu clair. Dans l'Iliade et l'Odyssée d’Homère, Athéna est qualifiée comme étant Théa Glaukopis Athéné, que l'on traduit par Athéna, la déesse aux yeux glauques.
A partir du XVIe siècle, une réfection du terme ajoute des éléments à cette définition : le glauque devient sans éclat, terne. On parle alors d’une lumière glauque.
C’est au milieu des années 1980 que l’adjectif est utilisé par la jeunesse pour définir ce qui donne une impression de tristesse, de misère, un sentiment lugubre, sordide ou décrire une atmosphère louche (une ambiance glauque).