Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




lundi 6 septembre 2010

L’origine du terme « faux cul »

Le faux cul (ou faux-cul) désigne à l'origine, familièrement, une tournure c’est –à-dire un rembourrage que les femmes portaient sous leur robe pour augmenter le volume apparent de leur postérieur.


tournure
Cette tournure, souvent considérée comme une évolution de la crinoline, est apparue au début du XIXe siècle pour être très fréquente entre 1860 à 1900. En effet, toute la mode du XIXe siècle visait à accentuer les courbes féminines naturelles par le double emploi du corset affinant la taille et d'éléments accentuant la largeur des hanches et soutenant l'ampleur de la jupe, et par là souligner par contraste la finesse de la taille.


"(…) la nature l'avait douée d'un contrepoids naturel qui rendait inutile la mensongère précaution d'une tournure. Chez elle tout était bien vrai".
(Balzac, la Vieille Fille)


"Quand elles veulent sortir dehors elles disent : Apportez-moi mon cul. Et quelquefois on crie : On ne trouve point le cul de madame, le cul de madame est perdu… Il y a de ces culs (qu'aucunes plus honnêtes appellent hausse-culs) qui sont fort précieux (…)" (H. Estienne, Dialogues du langage français italianisé… in Huguet.)


Par métonymie, l'expression désigne une personne hypocrite.


En parlant de "cul", allez sur google.fr et tapez dans le moteur de recherche "Trou du cul" et cliquez sur J’ai de la chance ! J’en connais qui vont avoir des problèmes ;-)