Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




vendredi 11 mars 2011

Qu’est ce que le paradoxe du chat beurré ?

Le paradoxe du chat beurré est un paradoxe humoristique fondé sur la combinaison sarcastique de deux adages :
- un chat retombe toujours sur ses pattes.
- une tartine beurrée tombe toujours du côté du beurre.

Le paradoxe, aussi appelé "paradoxe de la lévitation félino-tartinique", apparaît lorsque l'on considère ce qui arriverait si l'on attache une tartine beurrée (face beurrée orientée vers l'extérieur) sur le dos d'un chat, et que l'on lâche le chat depuis une hauteur importante : "les lois de la tartine beurrée stipulent de manière définitive que le beurre doit toucher le sol alors que les principes de l'aérodynamique féline réfutent strictement la possibilité pour le chat d'atterrir sur le dos. Si l'assemblage du chat et de la tartine devait atterrir, la nature n'aurait aucun moyen de résoudre ce paradoxe. C'est pour cela qu'il ne tombe pas." (Marcel Gotlib dans la Rubrique-à-brac).

Une analyse ironique peut conduire à la conclusion que l'expérience produira un effet d'antigravité. Comme ni le beurre ni les pattes ne peuvent finir en l'air, l'ensemble chat-tartine ralentira à l'approche du sol et commencera à tourner, pour finalement atteindre un état stationnaire près du sol tandis qu'il tournera rapidement comme le côté beurré de la tartine et les pattes du chat tenteront d'atterrir. Toujours dans cette analyse ironique, on pourrait régler la quantité de beurre pour égaler la force des pattes du chat.

Paradoxe du chat beurré