Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




vendredi 8 juillet 2011

L’origine du mot « Schmilblick »

Pierre Dac
Le terme Schmilblick fut créé par Pierre Dac dans les années 1950 évoquant un objet imaginaire. Selon Pierre Dac, cet objet ne sert absolument à rien et peut donc servir à tout car il est rigoureusement intégral. L'humoriste attribue l'invention de cet objet aux frères Fauderche, Jules et Raphaël. Les noms de ces personnages seront repris dans l'émission radiophonique Bons baisers de partout, dont il est l'auteur avec Louis Rognoni.
Voici sa description précise :
« Le Schmilblick des frères Fauderche est, il convient de le souligner, rigoureusement intégral, c'est-à-dire qu'il peut à la fois servir de Schmilblick d'intérieur, grâce à la taille réduite de ses gorgomoches, et de Schmilblick de campagne grâce à sa mostoblase et à ses deux glotosifres qui lui permettent ainsi d'urnapouiller les istioplocks même par les plus basses températures. Haut les coeurs et chapeaux bas devant cette géniale invention qui, demain ou après-demain au plus tard, fera germer le blé fécond du ciment victorieux qui ouvrira à deux battants la porte cochère d'un avenir meilleur dans le péristyle d'un monde nouveau... »
— Pierre Dac

L'objet est repris par Guy Lux et Jacques Antoine, en 1969, pour un jeu télévisé, Le Schmilblick (parfois orthographié "Schmilblik" ou "Schmilblic"), dont le principe est de deviner le nom d'un objet en connaissant quelques-unes de ses caractéristiques. Jacques Antoine et Guy Lux reprenaient, avec Le Schmilblick, le principe d'un jeu radiophonique créé par eux plusieurs années auparavant, et qui s'appelait le "Tirlipot".
Ce jeu est ensuite repris dans un sketch de Coluche, caricaturant l'émission télévisée de Guy Lux, sketch dans lequel apparaît un personnage devenu célèbre : Papy Mougeot. Le mot devient dès lors très populaire et est employé parfois en français comme synonyme de "truc", "machin".