Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




mardi 19 juillet 2011

Pourquoi le bal est-il musette ?

La musette est, à l'origine, un instrument de musique à vent de la famille des bois. Si elle remonte à l'antiquité, c'est à partir du Moyen Âge qu'elle se développe en Europe où elle fut tout autant utilisée dans la musique pastorale que dans la musique de Cour.

A partir des XVIIe et XVIIIe siècles, le terme musette, empruntant son nom à l'instrument, réfère à une danse française, au tempo lent à deux ou trois temps, et qui garde son caractère rustique, champêtre et pastoral. 

Au XIXe siècle, du mélange des folklores italien et auvergnat, deux communautés réunies dans le quartier de la Bastille à Paris, naît le style de musique "musette". Le "bal des bougnats" ou "bal à la musette" dans lequel on danse au son de la musette et de la cornemuse, sera supplanté au XXe siècle par le "bal musette", l'accordéon remplaçant les instruments folkloriques anciens et la valse détrônant la bourrée.

Bal au Moulin de la Galette

Dans son sens moderne, le bal musette est un bal populaire où l'on danse généralement au son de l'accordéon sur différents genres musicaux :
- la java qui est une danse spécifique née du musette
- la valse musette, avec sa forme la plus aboutie : la toupie.
- le tango musette
- le paso musette
Dans le musette, les danseurs cherchent des danses plus faciles, plus sensuelles et plus rapides que les versions habituelles. Ainsi que des danses susceptibles d'être dansées dans des espaces réduits, jusqu'à une arrière salle de bistro.