Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




samedi 11 juin 2011

Les numéros vainqueurs des 24 Heures du Mans

Le numéro le plus souvent premier est le "1", neuf fois victorieux en 78 éditions devant le "3" le "4" et le "7", tous six fois victorieux.


Audi R15+ n°9
Jusqu'à 2010 les seuls numéros à avoir gagné deux années de suite étaient le "7" et le "1". À chaque fois le numéro avait été attribué au même concurrent, voire à la même voiture (même châssis) Porsche 956 n°7 en 1984 et 1985, et TWR Porsche n°7 en 1996 et 1997 avec le Joest Racing, Audi n°1 en 2001 et 2002.
En 2010 le numéro 9 est devenu le troisième numéro à gagner deux années de suite. Cependant, ce numéro n'a pas été porté par la même voiture (Peugeot 908 HDi FAP en 2009 et Audi R15+ en 2010 - en photo).


Les numéros furent longtemps attribués par ordre décroissant de la cylindrée des voitures, mais ce n'est plus le cas, des "tranches de numérotation" sont réservées aux catégories : 1 à 24 pour les LM P1, 25 à 49 pour les LM P2 et 50 à 99 pour les LM GTE. Il est donc de moins en moins probable que les "gros" numéros gagnent.
Depuis 2006 des Aston Martin GT1 portent les numéros "007", "008" ou "009" en référence à l'agent "007" très attaché à cette marque, malgré l'existence des numéros 7 8 ou 9 en LMP15.


Speedy Racing Team Sebah n°13
Le fameux numéro 13 fut au départ en 1923 et 1925 puis absent jusqu'à ce que le constructeur manceau Yves Courage (et lui seul) le reprenne 13 fois de 1983 à 2007. Il réapparait cependant en 2009 sur la Lola-Aston Martin du Speedy Racing Team Sebah et depuis les 24 Heures du Mans 2010 sur la Lola B10/60-Rebellion de la même équipe devenue le team Rebellion Racing.