Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




lundi 26 juillet 2010

Quelques particularités du panda géant

Panda géant
Le Panda géant est un mammifère habituellement classé dans la famille des ursidés qui ne vit que dans le centre de la Chine, dans des régions montagneuses recouvertes de forêts d'altitude, comme le Sichuan et le Tibet, entre 1 800 et 3 400 mètres.
Morphologiquement, son nom chinois est "grand chat-ours". En tibétain son nom est byi-la dom (chat-ours). Le nom latin scientifique du Panda géant est Ailuropoda melanoleuca, melanoleuca signifiant "noir-blanc".
La classification taxonomique précise du panda a longtemps été discutée ; certains le considèrent plus étroitement lié aux ratons laveurs (Procyonidae) qu'aux ours, avec lesquels il a pourtant 90 % de patrimoine génétique commun.


Il existe différentes légendes à propos des taches noires du panda qui diffèrent un peu selon les sources et le lieu d'origine.
Une légende chinoise populaire raconte qu'autrefois, les pandas étaient complètement blancs, mais, qu'un jour, la plus jeune de quatre sœurs mourut, ils trempèrent les mains dans de la cendre en signe de deuil. En pleurant, ils se frottèrent les yeux pour essuyer leurs larmes, se consolèrent en entourant leurs bras autour d'eux et se bouchèrent les oreilles pour ne pas entendre les pleurs. La légende veut que ces taches de cendre soient restées sur leur fourrure.
Une autre légende semblable, provenant du Tibet, raconte que ce serait une bergère qui aurait sauvé d'un léopard un bébé panda qui se promenait avec sa mère. La bergère qui s'interposa pour défendre le jeune panda mourut, et tous les pandas, émus par son courage, pleurèrent avec de la cendre dans les mains pour respecter les rites de l'endroit.


Panda géant mangeant du bambou
Son régime alimentaire se compose à 95 % de végétaux (quasi uniquement de bambous : jusqu'à 20 kg par jour) et 5 % de viande (des carcasses abandonnées ou même un petit rongeur). Un panda géant passe en général près de 14 heures par jour à mastiquer du bambou.
Le panda possède six doigts dont un "faux pouce" opposable à ses cinq doigts. Il s'agit d'un os du poignet modifié (l'os sésamoïde). Ce faux pouce est essentiel pour que le panda géant puisse cueillir et tenir les tiges de bambou.


Environ 1 600 pandas vivent encore en pleine nature. Leur habitat se réduit sans cesses, car les hommes abattent de plus en plus les forêts pour le bois et l'agriculture, et il reste donc de moins en moins de bambous. De plus, les pandas géants sont parfois tués pour leur pelage ou meurent dans des pièges qui ont été placés pour attraper d'autres animaux.
Le bambou lui-même représente un problème pour la survie des pandas géants. Une fois que le bambou fleurit - tous les 10 à 100 ans - il meurt, et il faut compter dix ans avant que de nouvelles pousses aient une taille suffisante pour servir de nourriture. Parfois, des forêts entières de bambous disparaissent ainsi et le panda n'a plus de quoi se nourrir.
Plusieurs projets de protection ont été mis sur pied, comprenant entre autres la création de 33 réserves réparties dans les provinces de Sichuan, Gansu et Shaanxi, en Chine, à l’est du plateau tibétain, où vivent les pandas géants.