Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




dimanche 13 novembre 2011

Qui est Alan Smithee ?

Alan Smithee
Alan Smithee est un pseudonyme utilisé aux États-Unis par les réalisateurs déboutés ou mécontents de leur film. On rencontre aussi sous les formes de Allen Smithee, Alan Smythee et Adam Smithee. Alan Smithee est d'ailleurs l'anagramme ironique de The Alias Men ("les hommes au nom d'emprunt" en français).
Dans un pays où l'Oscar du meilleur film est souvent attribué à son producteur (qui a également le dernier mot sur la final cut), la DGA (Directors Guild of America, le syndicat des réalisateurs) s'est battue pendant des années pour imposer le réalisateur comme l'auteur du film. A contrario, elle n'autorise pas un réalisateur à utiliser un pseudonyme ou à demander le retrait de son nom du générique. S'il estime que son travail a été bafoué par son producteur, un réalisateur peut néanmoins saisir la DGA. Si sa requête est acceptée, celle-ci l'autorise à signer son film Alan Smithee.


Le nom apparaît pour la première fois en 1955 dans le film de télévision The Indiscret Mrs. JarvisLe premier film de cinéma signé Alan Smithee est Une poignée de plombs (Death of a Gunfighter) réalisé en 1967 par Don Siegel et Robert Totten.
Néanmoins, depuis la publicité faite autour du pseudonyme par le film An Alan Smithee Film: Burn Hollywood Burn (1997), la DGA ne considère plus le nom comme un pseudonyme efficace.


Death of a gunfighter