Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




jeudi 9 février 2012

Qu'est ce qu'un marronnier en journalisme?

Un marronnier en journalisme est un article d'information de faible importance meublant une période creuse, consacré à un événement récurrent et prévisible.
Tout comme le marronnier (l'arbre) qui invariablement, tous les ans, produit ses fruits, le marronnier journalistique reproduit les mêmes sujets avec plus ou moins d'originalité. Les sujets "débattus" dans un marronnier sont souvent simplistes, parfois mièvres. Son équivalent anglophone est l'expression chestnut (Royaume-Uni) ou evergreen (États-Unis). 


L'origine de ce terme journalistique proviendrait d'un marronnier du jardin des Tuileries à Paris. Sur la tombe des Gardes Suisses tués le 20 juin 1792, au Cours-la-reine, fleurissait au premier jour de chaque printemps un marronnier et tous les ans, un article paraissait dans la presse à ce sujet. 


Marronniers journalisme


Quelques exemples de marronniers : 
- Le soleil et la canicule en été. 
- Les sans-abris qui souffrent du froid en hiver. 
- Les embouteillages sur la route des vacances. 
- Les gens qui postent leur déclaration de revenus au dernier moment. 
- Le baccalauréat en France en juin et juillet, sa fameuse épreuve de philosophie... 


Certains sujets, sans être réellement saisonniers, peuvent être "resservis" chaque année pour améliorer le tirage en période d'actualité creuse. On parle dans ce cas de serpents de mer :
- L'influence des francs-maçons. 
- Le cumul des mandats électoraux. 
- Le vrai salaire des cadres. 
- Les 100 plus grands...