Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




lundi 10 octobre 2011

Qu’est ce qu’un « Flat Daddy » ?

Un "flat daddy" ou une "flat mommy" (également appelé "flat soldier") est la photographie en buste ou en pied d'un soldat de l'armée américaine parti en mission en Irak ou en Afghanistan, que l'on reproduit à taille réelle sur un support rigide et que l'on découpe selon les contours du soldat, afin de l'offrir à ses enfants restés au pays. Ces effigies permettent aux familles de garder le contact avec un parent qui se trouve à des dizaines de milliers de kilomètres. On les trimballe partout, aux entraînements de football, au café, aux mariages, ...

Flat Daddy

C'est Cindy Sorenson, de Bismarck, dans le Dakota du Nord, qui est à l'origine de ce concept. L'idée lui est venue en 2003 en entendant parler d'enfants de soldats qui avaient réalisé des modèles miniatures d'eux-mêmes pour les envoyer à leurs parents au combat, s'inspirant d’un livre pour enfants : Flat Stanley. Ce personnage qui, après avoir été malencontreusement aplati, se glisse dans des enveloppes et utilise le système postal pour voyager.
L'idée a alors été reprise par la Garde nationale de l'État du Maine. Le 26 mai 2008, "Flat Daddy" devient une marque déposée.

Flat Daddy

Les soldats plats sont aussi utilisés par les parents de jeunes soldats. Carol Campbell, d’Anson, dans le Maine, a une version en deux dimensions de sa fille Jessica, 24 ans, qui prend place à la table familiale comme le raconte Courrier International. Mme Campbell note au dos tous les lieux où sa fille est allée. En juin, la Jessica plate a même chaperonné une soirée à laquelle assistait sa jeune sœur.
Au début ça peut perturber, mais ça n’a jamais été le cas pour moi, confie Mme Campbell. J’ai l’impression qu’elle est là avec moi. Le Flat Soldier apporte un réconfort, et on en a bien besoin.