Le Saviez-Vous vous souhaite la bienvenue

Friand de culture, avide de savoir ?

L'idée est simple : une info par jour ou presque. Certaines vous amuseront, certaines vous fascineront, d'autres vous laisseront sans doute perplexes...

Merci de votre fidélité et à très bientôt.




jeudi 5 janvier 2012

La petite histoire du smoking

L'histoire du smoking remonte aux années 1860, quand Henry Poole & Co. créa une veste de smoking courte pour Édouard VII du Royaume-Uni alors qu'il était Prince de Galles pour des dîners moins formels. 
Pendant l'été 1886, le Prince invita à diner le milliardaire new-yorkais James Potter et son épouse Cora Potter à Sandringham House, dans le Norfolk. Lorsque Potter demanda une recommandation pour la tenue vestimentaire du dîner, le prince l'envoya auprès de son tailleur Poole Henry & Co. à Londres. 


De retour à New York, Potter introduit cette tenue dans son club le Tuxedo Park Club House. Il présenta son veston à revers de satin brillant (au lieu de la traditionnelle jaquette-cravate blanche) comme une variante de la veste que les Britanniques portent au fumoir. 
Le smoking était d'ailleurs à l'origine l’habit des smokeurs, des fumeurs , les hommes la revêtaient pour passer au fumoir, une pièce interdite aux femmes. Quand ils en sortaient, ils s’en débarrassaient pour ne pas incommoder le nez délicat de leur dame. Ce n'est qu'après la deuxième guerre mondiale qu'il remplacera progressivement le traditionnel habit (ou queue-de-pie) comme tenue de soirée. 


Les smoking peuvent avoir différentes coupes : 
- Smoking Deauville : coupe droite, un bouton, à col châle ou à revers crantés
- Smoking Capri : coupe croisée, une ou deux paires de boutons, à col châle ou à revers crantés


Smoking Tuxedo